Téléphone

06 95 38 89 53

Email

muriellekhemahun@gmail.com

Horaires

Sur rendez-vous du Lundi au Dimanche de 8h à 21h

Dans les cultures traditionnelles,en orient notamment, le massage occupe une place de choix depuis les temps les plus anciens. En occident,ce n’est que récemment qu’il s’est peu à peu répandu.

D’abord cantonné au seul domaine du sport où sa valeur fut très vite reconnue, il a ensuite acquis ses lettres de noblesse en s’étendant à d’autres domaines tels que la santé, le bien-être, la thérapie. De nos jours, rien de plus naturel que de prendre un rendez-vous pour se faire masser.

La demande est de plus en plus grande, les écoles de formation au massage se multiplient, praticiens et praticiennes ouvrent leurs cabinets ou instituts, des concours nationaux ou internationaux sont organisés pour décerner trophées et récompenses aux meilleurs professionnels du moment.

Le massage peut être la simple recherche d’un moment de détente et de bien-être mais certains le pratiquent régulièrement en le reconnaissant comme un contributeur significatif à une demande d’ensemble visant à préserver ou améliorer la santé. Dans cette approche dite holistique, le massage est alors associé à d’autre pratiques d’hygiène de vie : diététique et alimentation bio, activités sportives, reiki, yoga, sophrologie, naturopathie….

Quoiqu’il en soit, les bienfaits du massage sont bien identifiés et d’autant plus perceptibles que la pratique est régulière. Sans être exhaustif, on peut en citer quelques-uns et constater ainsi que la frontière que l’on a tendance à tracer habituellement entre corps et psyché disparaît avec le massage qui vient « toucher » tous les niveaux de l’être : il amène la détente, renforce les tissus musculaires, assouplit les articulations, oxygène l’organisme.

 En stimulant le métabolisme et les systèmes de circulation (veineux, lymphatique), il augmente les défenses immunitaires, soulage le stress et l’angoisse, procure chaleur et plaisir. Le contact par la peau déclenche des sensations positives et la sécrétion d’hormones, comme par exemple l’ocytocine, à l’effet antidépresseur.

Le massage est aussi l’occasion de revenir à la conscience du corps, parfois de se réconcilier avec lui, l’enveloppement permettant alors la restauration de l’image de soi. C’est aussi un moment d’échange privilégié « hors du social » entre deux personnes, l’une s’accordant la liberté de s’en remettre à une autre qui lui va lui consacrer toute son attention.

Ainsi, dans notre société très imprégnée d’individualisme, voire d’indifférence, le massage est un magnifique outil pour le mieux-être, une redécouverte de l’expérience originelle de notre premier sens, le toucher.

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.